Menu Close

Enregistrements

Disques

Saints inouïs

Chants sacrés perdus et retrouvés du XIIe siècle
A
TMA Classique ACD22804 - Parution : mai 2020


Acheter la version CD

Au Québec, l’Ensemble Scholastica s’est taillé une place privilégiée dans le milieu de la musique médiévale à titre d’unique ensemble vocal professionnel féminin se consacrant à l’interprétation du chant sacré du Moyen Âge. Afin de célébrer le dixième anniversaire de notre fondation, nous avons invité notre fondatrice, la musicologue Pascale Duhamel, à créer un événement spécial.

Dans le cadre de ses activités d’enseignement, Pascale Duhamel a dirigé les travaux de Sylvain Margot. L’objet de ses recherches portait sur le patrimoine de musique médiévale du comté médiéval de la Haute-Marche en France. Son programme de recherche a eu des résultats inespérés. Ainsi, des chants que l’on ne retrouve dans aucune autre source connue ont été découverts pour les fêtes de saints locaux. L’importance de ce répertoire repose dans le fait que le patrimoine médiéval de la Haute-Marche a souffert énormément des nombreux désordres et guerres qui jalonnent son histoire. Il met donc en lumière un patrimoine qui avait été perdu pendant plusieurs centaines d'années.

La musique médiévale sacrée est avant toute chose une partie du patrimoine humain et artistique, illustrant la profonde aspiration de l’Humain à donner un sens à son existence. Le travail de l’Ensemble Scholastica contribue ainsi à redécouvrir la valeur humaine et esthétique de ces chants en mettant en lumière la beauté de leurs lignes musicales, la variété des ornementations et des mouvements rythmiques, d’un texte racontant à la base « une bonne histoire », et de la voix pleine à l’unisson.

Ars elaboratio

ATMA Classique ACD22755 Paru : janvier 2017

Le travail des interprètes et des musicologues a grandement contribué, depuis les dernières décennies, à l'avancement de nos connaissances de la musique médiévale. Il reste toutefois énormément de travail à accomplir et de découvertes à faire, et la question de l'authenticité demeure une préoccupation pertinente. L'Ensemble Scholastica propose une nouvelle approche de cette question de l'authenticité par l'exploration de l'art de l'élaboration.

Une composition musicale est considérée aujourd'hui comme étant une oeuvre complète et la propriété intellectuelle de son compositeur. Pour les hommes et les femmes du Moyen-Âge, le concept de propriété était inconnu, et ce, dans tous les domaines de l'art et de la pensée. Textes et musiques étaient allègement adaptés aux besoins du moment de l'interprète. Bien qu'on n'était pas autorisé à modifier la liturgie, il devint pratique courante, entre les Xe et XIIIe siècles, d'y ajouter textes et musique. La composition de musique polyphonique s'est également développée, du moins jusqu'au XIIIesiècle, dans une trajectoire similaire : un chant grégorien pouvait par exemple être transformé en organum à deux, trois ou quatre voix. Puisque les compositions n'étaient pas toutes notées, que plusieurs étaient tout simplement improvisées, les compositeurs pouvaient difficilement réclamer un droit d'auteur sur la version définitive des pièces, et en partie pour cette raison, ne signaient pas leurs oeuvres pour la postérité. L'élaboration musicale répondait toutefois à des règles certaines qui étaient en évolution constante. Le musicien du Moyen-Âge devait les avoir attentivement internalisées et devait les répéter souvent. Pratiquement aucun musicien d'aujourd'hui ne connait suffisamment ces règles de composition polyphonique au point de pouvoir les pratiquer de la même façon. La grande majorité des interprétations modernes de musique médiévale se concentrent sur des pièces connues dans les versions subsistantes. Il serait possible de plaider que de nous limiter au répertoire subsistant est une limitation inutile, et qu'il serait tout aussi authentique d'apprendre et d'appliquer nous-mêmes l'art de l'élaboration médiévale.

C'est lors de la préparation du programme « La naissance de la polyphonie » en 2013, que l'Ensemble Scholastica a commencé à expérimenter avec l'art de l'élaboration. Une partie du programme (présenté dans une salle comble à un public enthousiaste, dans le cadre du Festival Montréal Baroque / Médiéval) a alors été consacrée à l'interprétation de nos propres compositions basées sur des pièces monophoniques originales et suivant les règles médiévales de compositions polyphoniques. Depuis, nous avons ajouté à nos compétences d'élaboration, pour pouvoir créer un programme complet de nouvelles compositions (élaborations) monophoniques et polyphoniques sur des chants liturgiques médiévaux. Nous visons ultimement à offrir un meilleur aperçu du monde de la musique médiévale en secouant un peu les façons de faire actuelles en interprétation de la musique ancienne. D'un point de vue plus philosophique, ce projet a également pour objectif de provoquer la réflexion sur nos attitudes envers les droits d'auteur, la propriété intellectuelle, l'espace entre interprète et compositeur, et envers la relation entre les interprétations modernes et historiques.

Livret du disque

Critiques

Un très très beau disque, le son est magnifique... habite l'espace… d'une simplicité... terriblement calmant! 
René Homier-Roy
Radio-Canada
…le magnifique ARS ELABORATIO que le superbe ensemble de voix de femmes SCHOLASTICA, sous la houlette de Rebecca Bain, vient de faire paraître sous étiquette ATMA. À ma connaissance, le travail de cet ensemble est unique au Québec. En parcourant le livret vous serez à même de constater le travail de recherche préalable à la restitution de ce répertoire conformément à l’esprit d’inventivité de l’époque. 
Jean-Pierre Harel
Animateur, Radio Ville-Marie & fondateur et directeur, Les Concerts de la Chapelle
Une première écoute m’a fait voyager loin dans le temps mais aussi en moi-même, signe que votre pratique n’est pas que pur divertissement mais aussi moment d’approfondissement de cette vie intérieure qui nous porte dans ce plus grand que soi. 
Michel Poliquin-Forgues
blogger
Je viens d'écouter votre merveilleux disque ! GRAND bravo de cette réalisation ! 
Geneviève Soly
directrice et fondatrice, Les Idées heureuses
Don’t miss the @cbcr2inconcert Disc of the Week, by @EnsScholastica: haunting medieval music, beautifully sung by this Montreal group
Fil Twitter de Paolo Pietropaolo
CBC Radio

Achat

Saints inouïs

Ensemble Scholastica - Rebecca Bain, Pascale Duhamel, direction - 2020
Acheter le CD
ou la version numérique :

Ars elaboratio

Ensemble Scholastica - Rebecca Bain, direction - 2017