Messe pour une crise économique
Messe polyphonique « Sine nomine » de John Dunstaple (début XVe siècle), à trois voix, comportant un Gloria, Credo, Sanctus, et Agnus Dei. Cette messe n'est que très rarement interprétée. Le propre de la messe est constitué du chant grégorien prévu par la liturgie médiévale pour les temps de famine, de guerre et de troubles sociaux. En alternance avec des pièces tirées du répertoire d'orgue de la fin du XIVe et du XVe siècle, un répertoire aussi rarement interprété (organistes divers, tels que Jonathan Oldengarm, Robert Sigmund, Gisèle Guibord).

Chant médiéval sacré pour une crise économique
Polyphonies parisiennes et chants grégoriens prévus par la liturgie médiévale pour les temps de famine, de guerre et de troubles sociaux. La polyphonie parisienne a été tirée des collections de polyphonies parisiennes (conduits) dont les textes proposent une critique sociale vigoureuse.

Chant et pièces d'orgue liturgiques du Moyen Âge
Polyphonies parisiennes et chants grégoriens prévus pour les grands moments liturgiques que sont l'Avent, Noël, le Carême et Pâques. Gisèle Guibord souligne chacune de ces périodes liturgiques par une pièce tirée du répertoire d'orgue du début XVe siècle (Codex Faenza, Codex Robertsbridge), répertoire rarement interprété.

Et ils se mirent à parler d'autres langues : concert de Pentecôte
Polyphonies parisiennes et chants grégoriens prévus pour l'office de Pentecôte par le calendrier parisien du XIIIe siècle.

Jésus au désert : concert de Carême
Chants grégoriens prévus pour le Carême, à partir du mercredi des Cendres jusqu'au dimanche des Rameaux.

Messe pour l'Ascension
En collaboration avec des organistes divers, tel Dom Richard Gagné et Jacques Bouchard. Polyphonies parisiennes et chants grégoriens prévus pour la messe de l'Ascension par le calendrier parisien du XIIIe siècle.

Retour aux programmes